Le C.E.J. 2019-2022

Pourquoi signer un Contrat Enfance et Jeunesse ?

   La Convention territoriale globale (Ctg) est une démarche qui vise à mettre les ressources de la Caf, tant financières que d’ingénierie, au service d’un projet de territoire afin de délivrer une offre de services complète, innovante et de qualité aux familles. C'est une démarche stratégique partenariale qui a pour objectif d’élaborer le projet de maintien et de développement des services aux familles du territoire. Elle s’appuie sur un diagnostic partagé avec les partenaires concernés pour définir les priorités et les moyens dans le cadre d’un plan d’actions adapté.

   La Ctg favorise ainsi le développement et l’adaptation des équipements et services aux familles, l’accès aux droits et l’optimisation des interventions des différents acteurs.

   Tous les champs d’intervention de la Caf peuvent être mobilisés : 
  • petite enfance, 
  • enfance, 
  • jeunesse, 
  • parentalité, 
  • animation de la vie sociale,
  • accès aux droits, 
  • logement, 
  • handicap
  • inclusion numérique
  • accompagnement social
  • etc. 
   L’enjeu est de s’extraire des démarches par dispositif pour privilégier une approche transverse partant des besoins du territoire.
   Les Ctg constituent également le vecteur pour décliner à l’échelon infra-départemental les politiques publiques portées par la branche Famille. Elles s’articulent ainsi avec les schémas de programmation départementaux existants (Schéma départemental des services aux familles, Schéma départemental de l’animation de la vie sociale, Schéma d’accessibilité aux droits et aux services…).

   Lors de la signature d'une Ctg, elle devient le contrat d’engagements politiques entre les collectivités locales et les caf, pour maintenir et développer les services aux familles. Elle remplace progressivement les Contrats enfance jeunesse (Cej), au fil de leur renouvellement.
   L’échelle territoriale pertinente de signature des Ctg est celle qui permet l’analyse la plus cohérente des besoins des familles et des réponses à leur apporter. Elle peut donc être indépendante des périmètres de compétences de chaque collectivité. A l’aune de l’intérêt des familles et des capacités d’action des acteurs locaux, c’est le plus souvent l’intercommunalité qui doit être privilégiée.

   Comme auparavant, l’engagement des Caf est pluriannuel, ce qui constitue un gage de lisibilité et de stabilité financière pour chaque gestionnaire.

 

Retour